Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de Meurthe et Moselle Section

Photographie de la dernière activité

Portrait du Colonel François BOURCY, 71 ans au service de l'Armée et des Anciens Combattants.

Le 5 juillet prochain, le Lt-Cl (H) François Bourcy, entouré de sa famille, de ses amis et compagnons de combat, fêtera ses 90 ans dans sa maison familiale de Jolivet.
« Né le 5 juillet 1929 à Lunéville, mon adolescence sera perturbée par l'exode de ma famille (1940/1945) en Ardèche, puis par la mort de maman en 1946. Je dois gagner ma vie et quitte le collège à 16 ans. Je fais un stage de maçonnerie en CFA et suis embauché comme maçon par l'entreprise Ghetti d'Einville que je rejoins chaque jour à vélo. Mais, mon ambition est ailleurs : une formation prémilitaire, complétée par un engagement dans le scoutisme, me donne le goût d'une carrière militaire et, à 19 ans, je m'engage dans le 4ème bataillon du génie en Tunisie », dit-il.
Sa carrière militaire
D'abord une carrière de sous-officier qui le mène au grade d'adjudant en 1958, puis une carrière d'officier grâce à son entrée à l'École du Génie d'Angers en 1961 : sous/lieutenant en 1962, chef de bataillon en 1978, c'est avec ce grade qu'il quitte le service actif en 1979 pour une carrière civile (expert auprès des assurances) et un engagement dans la réserve pendant 10 ans qui le mène au grade lieutenant-colonel de réserve en 1988 avec l'honorariat de son grade
Au cours de ces 31 années dans le Génie, il fait de nombreux allers et retour entre sa base à Rastatt en RFA et la Tunisie, le Maroc, l'Indochine -où il participe aux derniers combats de mai 1953 à mars 1955-, l'Algérie par 2 fois ce qui lui vaudra la Croix de guerre TOE avec 2 citations, la Croix de la vaillance vietnamienne et la Croix de la valeur militaire avec une citation, qui seront complétées par la suite par la Croix de chevalier de l'ONM, puis celle de chevalier de la Légion d'Honneur (75) et celle d'officier Légion d'Honneur en 2006.
L'engagement associatif
En 1989, François Bourcy a 60 ans et il estime pouvoir se rendre utile aux anciens combattants : président de l'AMC lunévilloise, puis président du GSMPL, président d'honneur des 2, il devient vice-président de l'AMC 54 et de l'UDAC et collabore avec le préfet comme co-président du conseil départemental des AC pendant 10 ans.
Organisateur d'expositions, créateur du Musée militaire au château, il mettra en place 30 conférences sur Nancy et Lunéville (l'Armée à Lunéville, les Gendarmes Rouges, Haxo, Lasalle ), auxquelles il ajoute des causeries dans les écoles, complétées par des ouvrages historiques et des émissions de radio et TV.
A bientôt 90 ans, toujours vice-président de l'AMC 54 et de l'UDAC, François Bourcy a un credo : « Tant que j'aurai la santé, je serai présent. Et je me dois de réaliser une autre promesse faite à Roland : l'aider à monter une exposition sur la guerre 39/45 au Réservoir du 23 mars au 30 mars. »


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016