Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de Meurthe et Moselle Section

Centenaire de la mort de Raoul Lufbery

Raoul Lufbery, pilote de chasse et As aux 17 victoires pendant la Première Guerre mondiale est mort lors d'un combat aérien le 19 mai 1918.
Il était né à Chamalières (63) de mère française et de père américain.
Cent ans plus tard, mais avec un jour d'avance à cause de contingences techniques, le village de Maron (54) a rendu hommage à ce héros lors d'une cérémonie très suivie.
Le comité de Toul de la SMLH avait décidé, en 2017, d'effectuer un travail de mémoire, chaque année, sur un légionnaire natif du Toulois ou un légionnaire ayant combattu dans le Toulois. En 2018, le choix s'est porté sur Raoul Lufbery, pilote franco-américain ayant servi au sein de l'escadrille La Fayette et qui a été intégré, comme tous les autres pilotes américains servant dans l'aéronautique française dans la jeune USAS (United States Air Service) dès l'été 1917.
En ce 19 mai 1918, il décolle du terrain de Toul Croix-de-Metz, où séjournait son escadron de chasse américain afin de prêter main forte à un jeune pilote aux prises avec un avion de reconnaissance allemand.
Son avion a-t-il été touché par un obus allemand ? Toujours est-il que le moteur de son Nieuport 28 C1 a pris feu. Dans la précipitation du décollage, a -t-il pris le temps de s'attacher C'est au cours d'une brusque manoeuvre en roulis qu'en passant en position dos, il a chuté de son avion. Son corps s'est fiché sur un piquet en bois délimitant un jardin dans le village de Maron, à une dizaine de kilomètres au sud-est de Toul.
Inhumé dans le cimetière provisoire de la caserne de Sébastopol, située à la sortie de Toul sur la route de Verdun, cette caserne servant en 1918 d'hôpital de campagne pour l'armée américaine
Il a été exhumé en 1928 et repose maintenant dans la crypte du Mémorial de l'escadrille La Fayette à Marnes-la-Coquette (92) avec ses camarades de combat.

Avec l'accord du proviseur du lycée Majorelle et le corps enseignant de l'établissement dont les professeurs de Science de l'ingénieur, d'anglais et d'histoire et géographie des classes de première (la 1ère Guerre mondiale est au programme de 1ère), les deux comités ont entrepris de « briefer » les élèves sur le projet et ce sont les élèves qui ont effectué les recherches qui ont amené deux élèves de la classe d'anglais d'écrire un texte en français et en anglais et de le déclamé devant le monument aux morts de Maron, le jour de la cérémonie mais ce ne fut pas tout. Sous contrôle de leur professeur de Science de l'ingénieur, trois élèves ont construit une petite soufflerie et, après avoir imprimé en 3D un profil d'aile de Nieuport 28 et avoir construit également une maquette au 1/72ème de l'appareil de Raoul Lufbery aux couleurs de son unité, ils ont fait la démonstration de leurs résultats avec la soufflerie qui avait fait le voyage à Maron dans une salle de l'ancienne mairie devant un public interloqué devant le sérieux avec lequel les élèves, avec l'aide de leur professeurs ont participé à ce beau projet.
Une nouvelle présentation de leur travail devrait avoir lieu à Toul à la rentrée.
A noter que le petit fils du frère ainé de Raoul Lufbery ainsi que sa famille était présents à la cérémonie.
L'année prochaine, l'expérience sera renouvelée en honorant un autre légionnaire du Toulois.

Rédacteur : Pierre-Alain ANTOINE.


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016