Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de Meurthe et Moselle Section

Hommage à notre compagnon d'armes
Daniel BITSCH
Vendredi 22 novembre 2019 au Temple de Nancy


Nous sommes ensembles ce jour pour dire un dernier adieu à notre ami et Président d'Honneur le Colonel (H) Daniel BITSCH.
Et il me revient le douloureux honneur, au titre de la Société des Membres de la Légion d'Honneur de Mthe et Melle dont il a animé longtemps la vie et les activités, de vous dire quelques mots pour rappeler son souvenir.
Ses titres d'officier de la Légion d'Honneur, la plus prestigieuse des distinctions de notre pays, mais également d'officier de l'Ordre National du Mérite, justifient que je m'adresse à vous au-delà de ses nombreuses autres distinctions professionnelles, associatives, ou personnelles.
Dressons en quelques traits forcément subjectifs, rapides et réducteurs, le portrait de notre ami et maître qui nous quitte aujourd'hui.
Né en 1929, ce qui vous permet de calculer facilement son âge, Daniel a vécu intensément, d'abord à cause de la guerre qui l'a obligé en 1940 à vivre l'exode jusqu'en Dordogne avec ses parents, puis après des études brillantes au Lycée Poincaré et à la faculté dentaire, à vivre activement la guerre d'Algérie jusqu'en 1959.
Rentré à Nancy, il a fondé avec son épouse Martine un couple très soudé, à la ville d'abord avec la naissance de Catherine et Guillaume, professionnellement ensuite au sein du cabinet dentaire où Martine et lui exerçait leur art ensemble.
Il ne s'est pas contenté de cela, s'engageant avec sa fougue habituelle dans la vie syndicale et ordinale au service de ses confrères chirurgiens-dentistes du département.
Je vous livre d'ailleurs un détail anecdotique certainement ignoré de beaucoup, qui vous prouvera que notre « complicité » ne date pas de l'époque récente où j'ai oeuvré à ses côtés au sein de la SMLH puis encore plus récente où je lui ai succédé à la présidence du comité de Nancy puis de la section 54 de la SMLH.
Il se trouve que, lorsque Daniel présidait le conseil de l'Ordre des Chirurgiens-dentistes de 54, il eut plusieurs fois à mener des négociations (parfois houleuses) avec un jeune (à l'époque) Directeur Général de la Mutualité Française du département à propos de cabinets dentaires mutualistes.
Il faut croire que ces négociations ont permis de nous reconnaître réciproquement loyauté et respect de la parole donnée puisque, lorsque nous nous sommes retrouvés au sein de la SMLH de Nancy, Daniel devant succéder au regretté Louis POIREL a accepté sous réserve que je le seconde en qualité de secrétaire.
Vous voyez, les ruisseaux vont toujours vers la mer
Je vais donner rapidement deux exemples parmi tant d'autres de l'action infatigable du Président BITSCH à la tête du comité de Nancy, puis de la section 54 de la SMLH.
S'avisant, grâce à ses nombreuses lectures, que la Légion d'Honneur avait été organisée à l'origine en 1802 par l'Empereur Napoléon (en fait, le premier consul Bonaparte) en 16 cohortes réparties sur l'ensemble du territoire, mais que cette organisation était peu à peu tombée dans l'oubli, il décida de redonner vie à la Ve Cohorte regroupant les actuels départements 52, 54, 55, 57, 67, 68, 88 et 90.
Après avoir rallié à cette idée ses collègues, il demanda au bas Rhin et à son Président Charles HAAS, la Ve Cohorte ayant son Siège initial à Saverne au Palais des Rohan, de prendre le premier tour en 2014.
Devant le succès indéniable et la présence de plus de 300 personnes, les autres sections se sont succédées :
- en 2015 le Haut Rhin à Kaysersberg,
- en 2016 la Mthe et Melle à Lunéville,
- en 2017 la Meuse à Bar le Duc,
- en 2018 la Moselle à Metz,
- et en 2019 Belfort.
2020 est prévu à Colombey les deux églises, Daniel ne verra hélas pas son oeuvre achevée.
Cette action a été louée par notre Président national, l'amiral COLDEFY, qui a confirmé que la Ve Cohorte était la seule à avoir imaginé une telle action mémorielle.
Vous savez d'autre part que le centenaire de la Grande Guerre a vu de nombreuses commémorations se dérouler depuis 2014.
Là encore, Daniel a déployé son énergie habituelle pour achever l'oeuvre historique entamée par le regretté professeur LARCAN, grand-croix de la Légion d'Honneur, avec lequel il avait une grande proximité intellectuelle.
Il a ainsi donné une conférence magistrale dans le grand salon de l'Hôtel de Ville sur « la bataille du Grand Couronné, la victoire oubliée ».
Cette conférence a rencontré un très grand succès, la ville de Nancy en soit remerciée pour son soutien constant et fidèle.
Ces deux exemples montrent bien, s'il en était besoin, l'infatigable dévouement de Daniel BITSCH à ses engagements envers la nation et ses institutions.
Je voulais aujourd'hui témoigner devant sa famille et ses nombreux amis de l'attachement et l'amitié que ses compagnons dans l'ordre de la Légion d'Honneur lui portent.
Légion d'Honneur qu'il a si bien servie.

Mes respects, mon Colonel,
Repose en paix, cher Daniel.

Colonel (H) Jacques CHABRAN
Président de la section 54 de la SMLH



Retourner à l'historique des souvenirs



  © SMLH - 2016